18th avril 2019

L’Tahaluf Al Emarat est en train de développer la passerelle de paiement électronique – Amwal – comme la première du genre en Mauritanie. Ce nouveau portail permet à environ 80% de ceux qui ne sont pas inscrits dans les services bancaires d’effectuer le paiement des frais pour les services gouvernementaux. Cette décision s’inscrit dans la stratégie de la Banque centrale mauritanienne pour la transformation numérique et la construction des fondations de l’administration électronique en Mauritanie.

Où un protocole d’accord a été signé entre l’Tahaluf  des EAU et la Banque centrale mauritanienne dans les bureaux de l’Tahaluf  à Abu Dhabi, signé par le PDG de la Tahaluf Al Emarat Company, M. Tariq Shihab Al-Din le chef de la délégation mauritanienne , le Dr Sidi Mohamed Al-Zekr.

À cet égard, le PDG d’Tahaluf a confirmé que ce projet vise à fournir des services gouvernementaux intelligents et sûrs à un niveau élevé pour les particuliers en Mauritanie, en améliorant les services gouvernementaux en Mauritanie et en augmentant le niveau de performance en général.

Cette coopération entre l’entreprise et la Banque centrale mauritanienne permettra à la Banque centrale de bénéficier de l’expérience d’une Tahaluf dans la mise en œuvre du projet et de former les employés de la banque à l’utilisation de la passerelle de paiement électronique et des services intelligents.

Le chef de la délégation mauritanienne, le Dr Sidi Mohamed Al-Zakir, a confirmé que l’accord avec une Tahaluf s’inscrit dans le plan de la banque centrale pour stimuler l’inclusion financière. Il a également souligné l’importance du paiement électronique pour faciliter les besoins quotidiens des Mauritaniens et développer tous les domaines économiques, car le paiement électronique est connu pour sa sécurité, son efficacité et sa facilité d’utilisation.

Share